Document de référence 2013

Logo TOTAL

3) Variation de la composition du Groupe et principales acquisitions et cessions

Au cours des exercices 2013, 2012 et 2011, les principales variations de la composition du Groupe et les principales acquisitions et cessions ont été les suivantes :

Exercice 2013

• Amont

  • TOTAL a finalisé en février 2013 l’acquisition d’une participation supplémentaire de 6% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) d’Ichthys auprès de son partenaire INPEX. Le Groupe accroît ainsi sa participation dans ce projet de 24% à 30%.
  • TOTAL a finalisé en février 2013 la vente à INPEX d’une participation indirecte de 9,99% dans le bloc 14, dans l’offshore angolais.
  • Le 27 mars 2013, TOTAL a conclu un accord pour la vente à Suncor Energy Inc. de sa participation de 49% dans le projet d’upgrader Voyageur situé dans la province canadienne de l’Alberta et destiné à traiter le bitume des mines de Fort Hills et Joslyn. Le montant de la transaction s’élève à 506 millions de dollars américains, soit 381 millions d’euros. Les développements des projets miniers de Fort Hills et Joslyn sont poursuivis selon les études logistiques d’évacuation des productions menées conjointement avec Suncor. La cession entraîne une perte nette de 1 247 millions d’euros.
  • TOTAL a finalisé en juin 2013 la vente de 25% des intérêts dans le gisement de Tempa Rossa en Italie à Mitsui.
  • TOTAL a finalisé en juillet 2013 la cession de 100% de Transport et Infrastructures Gaz France (TIGF) au consortium réunissant Snam, EDF et GIC (Government of Singapore Investment Corporation) pour un montant de 1 558 millions d’euros, net de la trésorerie cédée.
  • TOTAL a finalisé en septembre 2013 la cession de ses intérêts dans l’Amont à Trinité-et-Tobago à la National Gas Company de Trinité-et-Tobago pour un montant de 236 millions d’euros (318 millions de dollars américains), net de la trésorerie cédée.
  • TOTAL a finalisé en décembre 2013 l’entrée de Qatar Petroleum International Upstream dans le capital de Total E&P Congo à hauteur de 15% via une augmentation de capital de 1 225 millions d’euros (1 627 millions de dollars).
  • TOTAL a finalisé au cours de l’exercice 2013 l’acquisition de 1,62% supplémentaires du capital de Novatek pour un montant de 437 millions d’euros (587 millions de dollars), ce qui porte la participation de TOTAL dans Novatek à 16,96% au 31 décembre 2013.
  • En octobre 2013, un consortium dans lequel TOTAL détient une participation de 20% s’est vu attribuer un contrat de partage de production de 35 ans pour développer le gisement pétrolier de Libra au Brésil. TOTAL a versé 3 000 millions de reais brésiliens (environ 1 301 millions de dollars) de prime à la signature.

• Raffinage-Chimie

  • TOTAL a finalisé en juin 2013 la cession de son activité Fertilisants en Europe.

L’information relative aux cessions en cours de réalisation présentée selon les dispositions de la norme IFRS 5 « Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées » figure en note 34) "Évolutions en cours de la composition du Groupe".

Exercice 2012

• Amont

  • TOTAL a finalisé en février 2012 l’acquisition en Ouganda d’une participation de 33% 1 / 3 dans les blocs 1, 2 et 3A auprès de Tullow Oil plc pour un montant de 1 157 millions d’euros (1 487 millions de dollars) constitué intégralement de droits miniers. TOTAL est devenu partenaire de Tullow et CNOOC à parts égales (33% 1 / 3 chacun), chaque compagnie assumant le rôle d’opérateur d’un des trois blocs. TOTAL a été désigné comme opérateur du bloc 1.
  • TOTAL a finalisé au cours de l’exercice 2012 l’acquisition de 1,25% supplémentaires du capital de Novatek pour un montant de 368 millions d’euros (480 millions de dollars), ce qui portait la participation de TOTAL dans Novatek à 15,34% au 31 décembre 2012.
  • TOTAL a finalisé en octobre 2012 la cession en Colombie de ses participations dans le champ d’hydrocarbures de Cusiana et dans les pipelines OAM et ODC à Sinochem, pour un montant de 318 millions d’euros (409 millions de dollars), net de la trésorerie cédée.

• Holding

  • Au cours de l’exercice 2012, TOTAL a progressivement cédé le solde de sa participation dans Sanofi, générant une plus-value nette d’impôt de 341 millions d’euros. Au 31 décembre 2012, le Groupe ne détenait plus de participation dans le capital de Sanofi.

Exercice 2011

• Amont

  • TOTAL a finalisé en mars 2011 l’acquisition d’une participation supplémentaire de 7,5% dans le projet GLNG en Australie, auprès de Santos, ce qui porte la participation de TOTAL dans ce projet à 27,5%.
    Le coût d’acquisition était de 202 millions d’euros (281 millions de dollars) et correspondait principalement aux droits miniers reconnus à l’actif du bilan consolidé pour 227 millions d’euros dans la rubrique « Immobilisations incorporelles ».
  • En mars 2011, Total E&P Canada Ltd., filiale de TOTAL, et la société Suncor Energy Inc. (Suncor) ont finalisé un partenariat stratégique autour des deux projets miniers de sables bitumineux de Fort Hills, opéré par Suncor, et Joslyn, opéré par TOTAL, ainsi que du projet d’upgrader Voyageur, opéré par Suncor. Ces trois projets sont situés en Athabasca dans la province canadienne de l’Alberta.
    TOTAL a acquis de Suncor 19,2% d’intérêt dans le projet minier de Fort Hills, portant sa participation à 39,2% du projet Fort Hills tandis que Suncor, opérateur, détenait 40,8%. TOTAL a également acquis 49% du projet d’upgrader Voyageur, opéré par Suncor. Au titre de ces deux acquisitions, le Groupe a versé 1 937 millions d’euros (2 666 millions de dollars canadiens) se décomposant principalement en immobilisations incorporelles pour 474 millions d’euros et en immobilisations corporelles pour 1 550 millions d’euros.
    Par ailleurs, TOTAL a cédé à Suncor 36,75% d’intérêt dans le projet minier de Joslyn pour 612 millions d’euros (842 millions de dollars canadiens). Le Groupe, opérateur, conservait ainsi un intérêt de 38,25% dans le projet.
  • TOTAL a finalisé en avril 2011 la cession de sa participation dans sa filiale Amont Total E&P Cameroun, société camerounaise dans laquelle le Groupe détenait 75,8% d’intérêt, à Perenco, pour un montant de 172 millions d’euros (247 millions de dollars), net de la trésorerie cédée.
  • TOTAL et la société russe Novatek ont signé en mars 2011 deux accords de principe en vue du développement de la coopération entre TOTAL, d’une part, et la société Novatek et ses actionnaires principaux, d’autre part.
    ​Cette coopération se développait au travers des deux axes suivants :
    • En avril 2011, TOTAL est devenu actionnaire de Novatek à hauteur de 12,09% pour un montant de 2 901 millions d’euros (4 108 millions de dollars). En décembre 2011, TOTAL a finalisé l’acquisition de 2% supplémentaires du capital de Novatek pour un montant de 596 millions d’euros (796 millions de dollars), ce qui portait la participation de TOTAL dans Novatek à 14,09%. TOTAL considérait qu’il exerçait une influence notable au travers notamment de sa représentation au Conseil d’administration de Novatek et de sa participation dans le projet majeur Yamal LNG. La participation dans Novatek a donc été mise en équivalence depuis le deuxième trimestre 2011.
    • En octobre 2011, TOTAL a finalisé sa prise de participation de 20% dans le projet Yamal LNG et est devenu le partenaire de Novatek dans ce projet.
  • TOTAL a finalisé en juillet 2011 la cession de 10% des intérêts du Groupe dans le pipeline colombien OCENSA. Le Groupe détenait toujours 5,2% de cet actif.
  • TOTAL a finalisé en septembre 2011 l’acquisition des intérêts d’Esso Italiana dans la concession Gorgoglione (participation de 25%), qui comprend le gisement de Tempa Rossa, ainsi que dans deux licences d’exploration situées dans la même zone géographique (51,7% pour chacune des licences). L’acquisition a ainsi porté la part de TOTAL à 75% dans le gisement de Tempa Rossa qu’il opère.
  • TOTAL a finalisé en décembre 2011 la vente à Silex Gas Norway AS, filiale à 100% d’Allianz, de l’ensemble de sa participation dans Gassled (6,4%) et dans les entités associées pour un montant de 477 millions d’euros (3,7 milliards de couronnes norvégiennes).
  • Total E&P USA Inc. a signé en décembre 2011 un accord visant à créer une joint venture avec Chesapeake Exploration, L.L.C., filiale de Chesapeake Energy Corporation et son partenaire EnerVest, Ltd. Selon les termes de cet accord, TOTAL a acquis une participation de 25% dans les gisements de gaz de schistes de l’Utica riches en condensats, détenus par Chesapeake et EnerVest. TOTAL a versé 500 millions d’euros (696 millions de dollars) en numéraire à Chesapeake et EnerVest pour l’acquisition de ces actifs. TOTAL devra également financer pour un montant maximal de 1,63 milliard de dollars sur une période de 7 ans maximum, 60% des investissements futurs de Chesapeake et EnerVest liés à la réalisation de nouveaux puits dans le cadre de la joint venture. Par ailleurs, TOTAL prendra également une participation de 25% dans tout nouveau domaine dont Chesapeake fera l’acquisition dans la zone concernée par l’accord.

• Raffinage-Chimie

  • TOTAL a finalisé en juillet 2011 la cession de ses activités résines photoréticulables et résines de revêtement au groupe Arkema pour un montant de 520 millions d’euros, net de la trésorerie cédée.
  • TOTAL et International Petroleum Investment Company (une société détenue à 100% par le gouvernement de l’Émirat d’Abu Dhabi) ont signé un accord le 15 février 2011 prévoyant la cession, à International Petroleum Investment Company (IPIC), de la participation de 48,83% détenue par TOTAL dans le capital de CEPSA, dans le cadre d’une offre publique d’achat initiée par IPIC et visant la totalité des actions CEPSA non encore détenues par IPIC, au prix unitaire de 28 euros par action CEPSA. TOTAL a cédé à IPIC la totalité de sa participation dans CEPSA et a reçu, le 29 juillet 2011, un montant de 3 659 millions d’euros.

• Marketing & Services

  • TOTAL a finalisé en octobre 2011 la cession de l’essentiel de ses actifs de distribution pétrolière au Royaume-Uni, dans les Îles Anglonormandes et sur l’Île de Man, à Rontec Investments LLP, consortium mené par Snax 24, l’un des principaux réseaux indépendants de distribution de carburants au Royaume-Uni, pour un montant de 424 millions d’euros (368 millions de livres anglaises).
  • À l’issue de l’offre publique d’achat amicale en numéraire à 23,25 dollars par action lancée le 28 avril 2011 et qui s’est finalisée le 21 juin 2011, TOTAL a acquis 60% du capital de la société SunPower Corp., société de droit américain cotée au Nasdaq dont le siège est à San José en Californie. Les actions de SunPower Corp. continuent d’être négociées sur le Nasdaq.
    Le coût d’acquisition, dont le paiement a été réalisé le 21 juin 2011, s’élevait à 974 millions d’euros (1 394 millions de dollars).
    Le goodwill s’élevait à 533 millions de dollars et a été intégralement déprécié au 31 décembre 2011.