Document de référence 2013

Logo TOTAL

Le programme d’accès à l’énergie

Depuis plus de dix ans, certaines filiales sont engagées de manière ponctuelle et indépendante dans différents projets sociétaux centrés sur l’accès à l’énergie, dans trois domaines principaux :

  • l’électrification de zones rurales, non reliées au réseau, grâce au photovoltaïque (20 000 foyers électrifiés grâce à des kits solaires photovoltaïques en Afrique du Sud et 25 000 foyers au Maroc) ;
  • l’aide à la fourniture en GPL, à travers le programme Shesha en Afrique du Sud (vente de bouteilles de gaz aux habitants des townships, dont l’utilisation améliore la sécurité et la santédes personnes) ;
  • l’utilisation des gaz associés pour produire de l’électricité dans certains pays où l’Exploration-Production de TOTAL est présente : au Nigeria, le projet développé sur OML 58 dessert près de 100 000 personnes. Au Yémen, un projet a été réalisé en coopération avec la société publique d’électricité pour la fourniture d’électricité à partir de gaz associés afin d’alimenter en énergie les communautés riveraines (environ 500 000 personnes desservies) ; en 2013, une étude a été menée pour évaluer la possibilité d’augmenter la capacité. Au Congo, TOTAL a participé au financement de l’extension du réseau électrique dans certains quartiers de la ville de Pointe Noire, contribuant ainsi à fournir de l’électricité à environ 10 000 personnes.

Ces projets ont le plus souvent été développés en lien avec les communautés riveraines des sites d’implantation du Groupe ou dans le cadre de programmes initiés par les autorités de pays hôtes et parfois sans objectif de viabilité économique et donc de durabilité.

Afin d’améliorer sa performance sociétale et structurer sa démarche, TOTAL vise à développer des programmes qui soient à la fois rentables et pérennes. À ce titre, le Groupe a développé Total Access to Energy, proposant des solutions énergétiques adaptées aux populations défavorisées. Le Groupe s’appuie sur les retours d’expérience des expérimentations menées ces dernières années et met en oeuvre ces programmes dans le cadre du social business avec l’objectif de mettre en place des solutions d’accès à l’énergie durables et reproductibles à grande échelle.

Total Access to Energy comprend, à ce jour, deux axes en ligne avec le coeur de métier de TOTAL :

  • le développement du solaire photovoltaïque dans les pays non-OCDE (lancement en 2012 d’une marque commerciale : Awango by Total) ;
  • la lutte contre la précarité énergétique dans les pays OCDE (mobilité et chauffage).

Le programme Awango by Total

Ce programme s’inscrit dans une démarche de social business : l’objectif de rentabilité du projet permet d’en assurer la pérennité, tout en répondant à certaines attentes des pays-hôtes, renforçant ainsi la présence de TOTAL et la visibilité de ses activités. Il contribue en outre à favoriser l’accès de l’énergie au plus grand nombre, mission que le Groupe s’est fixée.

Lors de la Conférence des Nations unies de Rio en juin 2012 (« Rio+20 »), TOTAL a pris l’engagement, d’ici 2015, de permettre à cinq millions de personnes à faibles revenus de s’éclairer grâce à des produits solaires photovoltaïques fiables, tout en offrant une gamme de services étendue allant du service après-vente à des options de collecte des produits en fin de vie et de recyclage.

TOTAL a été le principal sponsor de Lighting Africa, la conférence mondiale sur l’accès à l’énergie organisée à Dakar en novembre 2012 par la Banque mondiale et l’IFC (International Finance Corporation). Lors de cette conférence, TOTAL a lancé la marque Awango by Total sous laquelle est commercialisée une gamme de produits et de services qui répondent aux besoins d’éclairage et de chargement de téléphones portables des populations n’ayant pas accès à l’électricité. À fin 2013, ce sont 460 000 lampes solaires qui ont été vendues dans douze pays depuis le lancement : Cameroun, Kenya, Sénégal, Burkina Faso, Ouganda, Nigeria, Cambodge, Indonésie, Myanmar et Haïti.

La gamme Awango by Total devrait être déployée dans cinq pays supplémentaires d’ici la mi-2014 : Tanzanie, Zambie, Pakistan, Congo et Niger. Les réseaux de distribution utilisés pour commercialiser les solutions solaires sont à la fois les réseaux existants de TOTAL et des réseaux dits last mile construits avec des partenaires locaux afin d’apporter ces solutions au plus proche du lieu de vie des populations.

Lutte contre la précarité énergétique dans les pays OCDE

Le projet « précarité énergétique » constitue la contribution du Groupe à la réponse globale face au défi de l’accès au chauffage, d’une part et de la mobilité, de l’autre, en Europe et dans les pays émergents. Pour mémoire, 15 à 20% de la population est considérée en situation de précarité énergétique en Europe.

Durant l’année 2013, le sujet de la précarité énergétique a donné lieu à de nombreux échanges entre l’ensemble des acteurs concernés (publics, privés, société civile) sur l’ensemble de la zone Europe. Les problématiques sont cependant plus ou moins identifiées selon les pays et les réponses mises en oeuvre concernent davantage le chauffage / habitat que le volet mobilité.

En 2013, TOTAL a poursuivi et enrichi son projet « précarité énergétique » initié en 2012 en France. Sur le volet « chauffage / habitat », le Groupe a poursuivi les projets pilotes visant à tester des réponses pour les personnes en précarité à tous les maillons de la chaîne :

  • Avec les acteurs associatifs PIMMS et Unis Cité sur l’identification des personnes en précarité au travers d’un projet dans le département de la Meurthe et Moselle.
  • Avec la Fondation FACE pour l’identification et l’accompagnement des clients se chauffant au fioul, principalement en zones périurbaines et rurales sur deux départements pilotes : Bas-Rhin et Sarthe.
  • Avec l’association « Parcours Confiance » pour tester la pertinence du microcrédit habitat dans la réalisation de la rénovation thermique.

Dans le cadre du programme public « Habiter Mieux », le Groupe a contribué dans dix-sept départements à 20% des rénovations thermiques réalisées au niveau national pour le segment de population en précarité énergétique. Entre 2011 et la fin 2013, 4 773 rénovations thermiques ont été réalisées avec le soutien de TOTAL.

À la fin 2013, dans le cadre d’une convention signée avec le ministère des Sports et de la Jeunesse, de la Vie associative et de l’Éducation populaire, le Groupe s’est engagé sur un montant de 2 millions d’euros supplémentaires destinés à la mise en oeuvre du programme public de rénovations thermiques « Habiter Mieux » sur deux ans (fin du programme en 2015).

Concernant le volet mobilité, le partenariat avec l’association Voiture & Co a permis l’ouverture de deux plateformes de mobilité (mise à disposition de véhicules à prix préférentiels, conseil et accompagnement personnalisé, microfinance pour l’acquisition de moyens de mobilité…) dans les départements de l’Eure et des Hauts de Seine. De même, une étude nationale a été réalisée, et rendue publique en décembre 2013, sur les enjeux de la précarité mobilité dans l’accès à l’emploi. Par ailleurs, la convention citée ci-dessus avec le ministère des Sports et de la Jeunesse, de la Vie associative et de l’Éducation populaire a également inclus un volet mobilité doté de deux millions d’euros supplémentaires et portant sur le lancement d’un « appel à projets » pour identifier et accompagner les initiatives innovantes de mobilité sur le territoire français.