Document de référence 2013

Logo TOTAL

Moyen-Orient

En 2013, la production de TOTAL au Moyen-Orient s’est établie à 536 kbep / j, représentant 23% de la production totale du Groupe, contre 493 kbep / j en 2012 et 570 kbep / j en 2011.

Aux Émirats arabes unis, où TOTAL est présent depuis 1939, la production du Groupe s’est élevée à 260 kbep / j en 2013, contre 246 kbep / j en 2012 et 240 kbep / j en 2011. En 2013, le pays a maintenu un rythme de production soutenu ce qui a permis d’augmenter la part de production de TOTAL. La croissance de production en 2013 s’explique essentiellement par des productions en hausse pour Abu Dhabi Company for onshore Oil Operations (ADCO).

TOTAL détient une participation de 75% (opérateur) dans le champ d’Abu Al Bu Khoosh, une participation de 9,5% dans ADCO qui exploite les cinq principaux champs onshore d’Abou Dabi, ainsi qu’une participation de 13,3% dans Abu Dhabi Marine (ADMA) qui exploite deux champs offshore. Par ailleurs, TOTAL détient 15% d’Abu Dhabi Gas Industries (GASCO), société qui produit des LGN (liquides de gaz naturel) et des condensats issus du gaz associé produit par ADCO ainsi que du gaz à condensat et du gaz associé produits par ADMA. TOTAL détient aussi 5% d’Abu Dhabi Gas Liquefaction Company (ADGAS), société qui traite du gaz associé d’ADMA pour produire du GNL, du LGN et des condensats et également 5% de National Gas Shipping Company (NGSCO), société qui possède huit méthaniers et exporte le GNL d’ADGAS.

La licence d’ADCO a expiré en janvier 2014. Les autorités d’Abou Dabi ont lancé un appel d’offres pour le renouvellement de la licence à compter du 1er janvier 2015.

Le Groupe détient 24,5% de la société Dolphin Energy Ltd. en partenariat avec la société Mubadala détenue par le gouvernement d’Abou Dabi afin de commercialiser du gaz, en particulier en provenance du Qatar, aux Émirats arabes unis.

Le Groupe détient en outre 33,33% de la société Ruwais Fertilizer Industries (FERTIL) qui produit de l’urée. FERTIL 2 a démarré en juillet 2013 et permet à FERTIL de plus que doubler sa capacité de production à 2 Mt / an.

En Irak, la production du Groupe s’est établie à 7 kbep / j en 2013 contre 6 kbep / j en moyenne sur l’année 2012. TOTAL détient une participation de 18,75% dans le consortium qui a acquis le contrat de développement et de production du champ de Halfaya situé dans la province de Missan. La production de la phase 1 du projet, d’une capacité de 100 kb / j a démarré en juin 2012. La phase 2 en cours de construction permettra d’atteindre 200 kb / j durant le second semestre 2014. Le plan de développement définitif permettant d’atteindre un plateau de 535 kb / j a été approuvé par les autorités en août 2013.

Début 2013, TOTAL a pris une participation de 80% et est devenu opérateur du bloc d’exploration de Baranan (729 km2), situé au sud-est de Souleimaniye, dans la région du Kurdistan. L’acquisition d’une sismique 2D de 213 km s’est achevée en janvier 2014. Les données de cette sismique devraient permettre de forer un premier puits d’exploration fin 2014.

TOTAL détient depuis 2012 une participation de 35% dans les blocs d’exploration Safen et Harir (respectivement 424 kmet 705 km2, au nord-est d’Erbil), ainsi que 20% dans le bloc Taza (505 km2, au sud-ouest de Souleimaniye). Sur l’année 2013, quatre puits d’exploration ont été forés, débouchant sur deux découvertes sur le bloc Taza et sur le bloc Harir. Le forage de cinq nouveaux puits est prévu en 2014 sur trois de ces quatre blocs. Début 2014, la participation de TOTAL sur le bloc Safen est montée à 80%, TOTAL devenant opérateur.

En Iran, le Groupe n’a plus aucune production depuis 2010. Pour une information complémentaire sur TOTAL et l’Iran, se reporter au chapitre "Facteurs de risques".

En Oman, la production du Groupe s’est établie à 37 kbep / j en 2013, stable par rapport à 2012 et 2011. TOTAL est présent dans la production d’huile essentiellement sur le bloc 6 (4%)(1), mais également sur le bloc 53 (2%)(2). Le Groupe produit également du GNL à travers ses participations dans le complexe de liquéfaction de Oman LNG (5,54%) / Qalhat LNG (2,04%)(3), d’une capacité globale de 10,5 Mt / an. En décembre 2013, TOTAL a obtenu la licence du bloc 41 situé en eaux très profondes.

Au Qatar, où TOTAL est présent depuis 1936, la production du Groupe s’est élevée à 137 kbep / j en 2013, contre 139 kbep / j en 2012 et 155 kbep / j en 2011. Le Groupe détient des participations dans le champ d’Al Khalij (40%), dans le bloc NFB (20%) du North Field ainsi que dans l’usine de liquéfaction de Qatargas 1 (10%), et dans le train 5 de Qatargas 2 (16,7%).

  • En 2012, TOTAL et la société nationale Qatar Petroleum ont signé un nouvel accord prolongeant de vingt-cinq ans leur partenariat sur le champ d’Al Khalij à partir de 2014. Selon les termes de ce contrat, TOTAL restera l’opérateur (40%) aux côtés de Qatar Petroleum (60%).
  • Le contrat pour la production du projet gazier Dolphin, signé en 2001 avec Qatar Petroleum, prévoit la vente de 2 Gpc / j de gaz en provenance du North Field pour une période de vingt-cinq ans. Ce gaz est traité dans l’usine Dolphin de Ras Laffan puis acheminé vers les Émirats arabes unis par un gazoduc long de 360 km.
  • La capacité de production du train 5 de Qatargas 2 s’élève à 8 Mt / an. TOTAL est actionnaire de ce train depuis 2006. Un accord de mutualisation des deux trains de liquéfaction du projet Qatargas 2 (train 4 et train 5) a été signé en 2011. Cet accord prévoit le partage à parts égales de la production physique des deux trains ainsi que des coûts opératoires et des investissements. TOTAL enlève par ailleurs une partie du GNL produit, conformément aux termes des contrats signés en 2006 qui prévoient l’achat par le Groupe de 5,2 Mt / an de GNL à Qatargas 2.

Le Groupe est partenaire depuis 2011 sur le permis d’exploration BC (25%) en offshore. Le premier puits d’exploration devrait être foré au premier semestre 2014.

En Syrie, TOTAL a une participation de 100% dans le permis de Deir Ez Zor, opéré par la société mixte DEZPC détenue à 50% par TOTAL et 50% par la compagnie nationale SPC. En outre TOTAL est titulaire du contrat Tabiyeh entré en vigueur en 2009. Le Groupe n’a eu aucune production en 2013 ni en 2012 contre 53 kbep / j en 2011. En décembre 2011, TOTAL a, en effet, suspendu ses activités contribuant à la production d’hydrocarbures en Syrie, conformément à la réglementation de l’Union européenne. Pour une information complémentaire, se reporter au chapitre "Facteurs de risques".

Au Yémen, où TOTAL est présent depuis 1987, la production du Groupe s’est établie à 95 kbep / j en 2013, contre 65 kbep / j en 2012 et 86 kbep / j en 2011.

TOTAL détient une participation de 39,62% dans l’usine de liquéfaction de Yemen LNG (capacité de 6,7 Mt / an) située à Balhaf, sur la côte Sud du pays, alimentée par le gaz du bloc 18 situé dans la région de Marib au centre du Yémen, au travers d’un gazoduc de 320 km. L’usine de Balhaf a subi deux attaques à la roquette en décembre 2013 et janvier 2014 mais la production n’a pas été impactée car l’une des roquettes n’a occasionné que des dégâts matériels légers et l’autre s’est abîmée en mer. Les mesures de sécurité ont depuis été adaptées du fait de l’évolution des risques.

TOTAL est également actif sur deux bassins pétroliers en tant qu’opérateur du bloc 10 (bassin de Masila, permis d’East Shabwa, 28,57%) et en tant que partenaire sur le bloc 5 (bassin de Marib, permis de Jannah, 15%).

TOTAL détient des participations dans cinq permis d’exploration onshore : 40% dans les blocs 69 et 71, 50,1% dans le bloc 70 (opérateur), 36% dans le bloc 72 (opérateur) et 40% dans le bloc 3 (opérateur).

 

(1) TOTAL détient une participation indirecte de 4% dans Petroleum Development Oman LLC, opérateur du bloc 6 via sa participation de 10% dans Pohol.
(2) TOTAL détient une participation directe de 2% dans le bloc 53.
(3) Participation indirecte de TOTAL via l’intérêt d’Oman LNG dans Qalhat LNG.