Document de référence 2013

Logo TOTAL

Gaz naturel liquéfié

Pionnier de l’industrie du GNL, TOTAL est aujourd’hui un des acteurs majeurs(1) du secteur dans le monde grâce à des positions solides et diversifiées aussi bien dans l’amont que dans l’aval de la chaîne GNL. Le développement du GNL est un élément-clé de la stratégie du Groupe qui renforce sa présence dans la plupart des grandes zones de production ainsi que sur les principaux marchés.

À travers ses participations dans des usines de liquéfaction(2) au Qatar, aux Émirats arabes unis, en Oman, au Nigeria, en Norvège, au Yémen, en Angola et son accord de fourniture de gaz à l’usine de Bontang LNG en Indonésie, le Groupe commercialise du GNL sur l’ensemble des marchés mondiaux. En 2013, la quote-part de production de GNL vendue de TOTAL s’est élevée à 12,3 Mt, en hausse de plus 7% par rapport aux ventes 2012 (11,4 Mt). Cette hausse s’explique notamment par l’amélioration des performances de l’usine Yemen LNG en 2013. Les projets de liquéfaction du Groupe à venir, notamment en Australie et en Russie, devraient permettre la croissance de la quote-part de production de GNL vendue du Groupe au cours des prochaines années.

Gas & Power a la responsabilité des activités GNL en aval des usines de liquéfaction. Elle est en charge de la commercialisation du GNL pour le compte de l’Exploration-Production, du développement du portefeuille aval GNL pour ses activités de trading, de marketing et de transport ainsi que des terminaux de regazéification.

Achats GNL long terme du Groupe

TOTAL se porte acquéreur de volumes long terme de GNL, qui proviennent le plus souvent des usines de liquéfaction dans lesquelles le Groupe possède une participation. Ces volumes viennent alimenter son portefeuille mondial de ressources GNL.

Au Nigeria, dans le cadre du projet Nigeria LNG dans lequel le Groupe détient une participation de 15%, TOTAL a signé un contrat d’achat de GNL, initialement destiné à être livré aux États-Unis et en Europe, d’une durée de vingt-trois ans à compter de 2006 pour une quantité de 0,23 Mt / an à laquelle s’est ajoutée 0,94 Mt / an au démarrage du train 6 en 2007.

TOTAL détient également une participation de 17% dans le projet Brass LNG qui poursuit l’étude d’une usine de liquéfaction de gaz, prévoyant la construction de deux trains de GNL de 5 Mt / an chacun. TOTAL a signé en 2006 avec Brass LNG Ltd un accord préliminaire définissant les principaux termes d’un contrat d’achat de GNL portant sur environ un sixième de la capacité de l’usine pendant vingt ans. Ce contrat d’achat reste soumis à la décision finale d’investissement du projet.

En Norvège, dans le cadre du projet Snøhvit dans lequel le Groupe détient une participation de 18,4%, TOTAL a signé en 2004 un contrat d’achat de 0,78 Mt / an de GNL, essentiellement destiné à l’Amérique du Nord et à l’Europe, pour une durée de quinze ans. Les livraisons de GNL ont commencé en 2007.

Au Qatar, TOTAL a signé en 2006 des contrats d’achat de GNL du train 5 (16,7%) de Qatargas 2 portant sur un volume global de GNL de 5,2 Mt / an pendant vingt-cinq ans, destiné à être commercialisé principalement en France, au Royaume-Uni et en Amérique du Nord. Les livraisons de GNL ont commencé en 2009.

Au Yémen, TOTAL a signé en 2005 avec la compagnie Yemen LNG Ltd (39,62%) un accord d’achat de 2 Mt / an de GNL pendant vingt ans initialement destiné à être livré aux États-Unis et en Europe. Les livraisons de GNL ont démarré en 2009.

Depuis 2009, une partie des volumes achetés par le Groupe dans le cadre de ses contrats long terme relatifs aux projets GNL mentionnés ci-dessus a été redirigée vers des marchés asiatiques.

Les nouvelles sources de GNL présentées ci-dessous devraient assurer la croissance du portefeuille de ressources GNL du Groupe.

En Australie, TOTAL a augmenté début 2013 sa participation de 24% à 30% dans le projet Ichthys LNG. Ce projet a été lancé début 2012 et prévoit la construction de deux trains de GNL de 4,2 Mt / an chacun. Par ailleurs, TOTAL a signé en 2011 un contrat d’achat de GNL de 0,9 Mt par an pendant quinze ans. Les enlèvements de GNL devraient débuter en 2017.

En Russie, TOTAL détient une participation de 20% dans la société Yamal LNG qui porte le projet visant à développer le gisement de gaz et de condensats de South Tambey et à construire une usine de liquéfaction de gaz de trois trains permettant de produire 16,5 Mt / an de GNL. La décision finale d’investissement a été prise en décembre 2013. Parallèlement à cette participation, TOTAL a signé des contrats d’achat de GNL pour un volume total de 4 Mt par an pendant vingt-quatre ans.

Aux États-Unis, TOTAL a conclu en 2012 avec Kogas (la compagnie nationale coréenne de gaz naturel), un contrat d’achat de 0,7 Mt / an de GNL, pour une durée de vingt ans, à partir du train 3 du terminal gazier de Sabine Pass (Louisiane). Les enlèvements de GNL devraient débuter en 2017. Parallèlement, TOTAL a également conclu un contrat d’achat de 2 Mt / an de GNL, pour une durée de vingt ans, avec la société Sabine Pass Liquefaction LLC, à partir du train 5 du terminal de Sabine Pass. Les enlèvements de GNL commenceront à la date de mise en service du train 5 prévue en 2018. Cet accord reste entre autres conditionné à l’obtention des autorisations d’exportation et de construction d’un cinquième train par Sabine Pass Liquefaction LLC (le propriétaire et opérateur du terminal), ainsi qu’à la décision finale d’investissement du projet.

Ventes GNL long terme du Groupe

TOTAL a signé des contrats de vente de GNL provenant du portefeuille mondial de ressources GNL du Groupe :

En Chine, TOTAL a signé un contrat de vente de GNL avec CNOOC (China National Offshore Oil Company). Au titre de cet accord, entré en vigueur en 2010, TOTAL fournit à CNOOC jusqu’à 1 Mt / an de GNL sur une période de quinze ans.

En Corée du Sud, TOTAL a signé en 2011 un contrat de vente de GNL avec Kogas. Au titre de cet accord, TOTAL livrera à Kogas jusqu’à 2 Mt / an de GNL entre 2014 et 2031.

Shipping GNL

Dans le cadre de ses activités de transport de GNL, TOTAL affrète directement depuis 2004 un méthanier à long terme, l’Arctic Lady, d’une capacité de 145 000 m3, afin d’acheminer sa part de production de l’usine de liquéfaction de Snøhvit en Norvège. En 2011, TOTAL a signé un contrat pour l’affrètement long terme d’un deuxième méthanier, le Meridian Spirit (anciennement Maersk Meridian), d’une capacité de 165 000 m3, pour renforcer ses capacités de transport dans le cadre de ses engagements d’enlèvement en Norvège mentionnés précédemment.

TOTAL commence également à développer sa flotte. Le Groupe a ainsi conclu en avril 2013 un accord d’affrètement à long-terme avec SK Shipping et Marubeni pour deux méthaniers de 182 000 m3. Les navires serviront les contrats d’achat de Total Gas & Power notamment en provenance du projet australien Ichthys LNG, et du projet américain Sabine Pass. Les navires seront parmi les plus grands méthaniers en mesure de passer le canal de Panama après l’élargissement prévu en 2015 et seront livrés en 2017.

Au 31 décembre 2013, le Groupe détenait également une participation de 30% dans la société Gaztransport & Technigaz (GTT) dont l’activité principale porte sur la conception et l’ingénierie des cuves cryogéniques à membranes pour les méthaniers. À fin 2013, sur une flotte mondiale estimée à 369 méthaniers(3), 262 méthaniers en circulation étaient équipés de cuves à membranes construites sous licence GTT. TOTAL a cédé une partie de sa participation dans le cadre de l’introduction en bourse de GTT sur Euronext Paris fin février 2014. En excluant l’option de surallocation, la participation résiduelle de TOTAL dans GTT est de 11,5%.

 

(1) Données société sur la base du portefeuille GNL amont et aval en 2013.
(2) L’Exploration-Procduction est en charge des activités de production et liquéfaction de gaz naturel.
(3) Données Gaztransport & Technigaz.