Document de référence 2013

Logo TOTAL

Infrastructures gazières

En aval de sa production de gaz naturel et de GNL, TOTAL est amené à développer des réseaux de transport de gaz naturel, des installations de stockage de gaz, sous forme liquide ou gazeuse, et des terminaux de regazéification de GNL.

Transport de gaz naturel, stockage de gaz naturel et de GPL

En France, TOTAL, au travers de sa participation de 29,5% dans Géométhane, détient un stockage de gaz naturel en cavité saline d’une capacité de 0,3 Gm(10,5 Gpc) situé à Manosque. Une augmentation de la capacité de stockage de 0,2 Gm(7 Gpc) devrait être mise en service en 2018.

TOTAL a finalisé en juillet 2013 la cession de sa filiale TIGF (Transport Infrastructures Gaz France) au consortium réunissant Snam, EDF et GIC. TIGF regroupe l’ensemble des activités de transport de gaz situées dans le sud-ouest de la France et opère un réseau de transport de 5 000 km de gazoducs.

En Amérique du Sud, le Groupe détient des participations dans plusieurs sociétés de transport de gaz naturel situées en Argentine, au Chili et au Brésil. Ces installations représentent, au total, un réseau intégré d’environ 9 500 km de pipelines qui dessert les marchés argentin, chilien et brésilien à partir des bassins producteurs de gaz situés en Bolivie et en Argentine où le Groupe dispose de réserves de gaz naturel. Ces sociétés de transport de gaz naturel sont confrontées à un contexte opérationnel et financier difficile en Argentine, dû à l’absence d’augmentation des tarifs de transport et compte tenu des restrictions imposées aux exportations de gaz. GasAndes, société dans laquelle TOTAL détient une participation de 56,5%, est toutefois parvenue à re-négocier de nouveaux contrats avec tous ses clients.

En Inde, TOTAL détient une participation de 50% dans la société South Asian LPG Limited (SALPG), qui opère un terminal d’importation et de stockage souterrain de GPL situé sur la côte Est du pays. Cette caverne, la première de ce type en Inde, a une capacité de stockage de 60 kt. En 2013, les bateaux reçus ont acheminé 940 kt de GPL, contre 950 kt en 2012 et 850 kt en 2011.

Regazéification de GNL

TOTAL a conclu des accords qui lui procurent à long terme un accès à des capacités de regazéification de GNL sur les trois continentsgrands consommateurs de gaz : l’Amérique du Nord (États-Unis, Mexique), l’Europe (France, Royaume-Uni) et l’Asie (Inde). Cette présence diversifiée sur les marchés permet au Groupe d’accéder à de nouveaux projets de liquéfaction en se portant acheteur à long terme d’une partie du GNL produit dans les usines, consolidant ainsi son portefeuille d’approvisionnement en GNL.

En France, TOTAL détient une participation de 27,54% dans la société Fosmax et a, via sa filiale Total Gas & Power Ltd, une capacitéde regazéification de 2,25 Gm3 / an (79 Gpc / an). Le terminal a reçu cinquante-trois navires en 2013, comparé à cinquante-six en 2012 et cinquante-neuf en 2011.

TOTAL a pris en 2011 une participation de 9,99% dans la société Dunkerque LNG pour développer un projet de terminal méthanier d’une capacité de 13 Gm3 / an (459 Gpc / an). Des accords commerciaux ont également été signés permettant à TOTAL de réserver jusqu’à 2 Gm3 / an de capacité de regazéification pour une durée de vingt ans. Le chantier est en cours et l’entrée en service du terminal est prévue fin 2015.

Au Royaume-Uni, dans le cadre de sa participation dans le projet Qatargas 2, TOTAL détient un intérêt de 8,35% dans le terminal de regazéification de South Hook avec une capacité totale de 21 Gm3 / an (742 Gpc / an) et dispose d’un droit d’utilisation du terminal équivalent. Le terminal a regazéifié en 2013 cinquante-deux cargaisons, comparé à soixante-huit en 2012 et près de cent en 2011.

Au Mexique, TOTAL a vendu en 2011 la totalité de sa participation dans le terminal de regazéification d’Altamira. Cependant, TOTAL conserve sa réservation de 25% de la capacité du terminal soit 1,7 Gm3 / an (59 Gpc / an) au travers de sa participation de 25% dans la société Gas del Litoral.

Aux États-Unis, TOTAL a réservé une capacité de regazéification d’environ 10 Gm3 / an (353 Gpc / an) dans le terminal de Sabine Pass (Louisiane) pour une période de vingt ans jusqu’en 2029. En 2012, le terminal de Sabine Pass a reçu l’autorisation d’exporter du GNL à partir de quatre trains de liquéfaction, ce qui impliquerait dans le futur la transformation des installations de regazéification en installations de liquéfaction. TOTAL a alors négocié avec Cheniere, l’opérateur du terminal, une compensation financière, liée à la mise en service des trains de liquéfaction successifs.

En Inde, TOTAL détient une participation de 26% dans le terminal d’Hazira dont la capacité de regazéification de gaz naturel a été portée à 6,9 Gm3 / an (244 Gpc / an) en 2013. Ce terminal, situé sur la côte Ouest dans l’État du Gujarat, est un terminal marchand dont les activités couvrent à la fois la regazéification du GNL et le marketing du gaz. Les fortes prévisions de croissance du marché indien conduisent à étudier un projet d’extension visant à porter la capacité du terminal à 9,7 Gm(343 Gpc / an) en 2018.