Document de référence 2013

Logo TOTAL

Trading

En 2013, TOTAL a poursuivi sa stratégie de développement en aval de la production de gaz naturel et de GNL. Cette stratégie vise à optimiser l’accès des productions actuelles et futures du Groupe aux marchés traditionnels (structurés autour de contrats à long terme) comme aux marchés ouverts à la concurrence mondiale (avec des contrats à court terme, voire des ventes spot). Dans le contexte des marchés libéralisés permettant une plus grande liberté d’accès des clients aux fournisseurs, avec des modes de commercialisation plus souples que les traditionnels contrats à long terme, TOTAL développe des activités de trading, de marketing et de logistique afin de commercialiser ses productions de gaz et de GNL directement auprès de clients.

Parallèlement, le Groupe est présent dans le trading d’électricité ainsi que dans la commercialisation de GPL et de charbon. Enfin, TOTAL assure la commercialisation de la production de petcoke de la raffinerie de Port Arthur (États-Unis) depuis 2011.

Les équipes de trading de Gas & Power sont implantées à Londres, Houston, Genève et Singapour, et exercent leur activité en particulier à travers les filiales Total Gas & Power, Total Gas & Power North America et Total Gas & Power Asia, détenues à 100% par le Groupe.

Gaz et électricité

TOTAL intervient dans le domaine du trading de gaz et d’électricité en Europe et en Amérique du Nord en vue d’écouler les productions du Groupe et d’approvisionner ses filiales marketing de gaz ainsi que les autres activités du Groupe.

En Europe, TOTAL a commercialisé 33,8 Gm(1 194 Gpc) de gaz naturel en 2013 contre 42,1 Gm(1 488 Gpc) en 2012 et 42,5 Gm(1 500 Gpc) en 2011, dont environ 13,8% en provenance des productions du Groupe. TOTAL a par ailleurs livré 53,0 TWh d’électricité en 2013 (contre 53,3 TWh en 2012 et 24,2 TWh en 2011), essentiellement issus de ressources externes.

En Amérique du Nord, TOTAL a commercialisé 26,6 Gm(938 Gpc) de gaz naturel en 2013, contre 36 Gm(1 256 Gpc) en 2012 et 48 Gm(1 694 Gpc) en 2011, qu’il s’agisse de productions du Groupe ou de ressources externes.

GNL

TOTAL exerce des activités de trading de GNL sur base spot et dans le cadre de contrats à terme tels que décrits dans la partie 2.2.1. Depuis 2009, de nouveaux contrats d’achat (Qatargas 2, Yemen LNG) et de vente (Chine, Inde, Japon, Corée du Sud) ont permis de développer sensiblement les activités du Groupe dans la commercialisation du GNL, notamment sur les marchés les plus porteurs en Asie. Ce portefeuille d’activités GNL spot et à terme permet à TOTAL d’assurer l’approvisionnement en gaz de ses principaux clients à travers le monde, tout en conservant un degré de flexibilité satisfaisant pour réagir aux opportunités de marché.

En 2013, TOTAL a acheté quatre-vingt-neuf cargaisons contractuelles en provenance du Qatar, du Yémen, du Nigeria, de Norvège et neuf cargaisons spot en provenance de la France, de Trinidad et Tobago et du Nigeria, contre respectivement quatre-vingt-sept et huit en 2012 et quatre-vingt-dix-neuf et dix en 2011.

GPL

En 2013, TOTAL a négocié et commercialisé près de 5,6 Mt de GPL (butane et propane) dans le monde, contre 6 Mt en 2012 et 5,7 Mt en 2011. Près de 23% de ces quantités proviennent de champs ou de raffineries exploités par le Groupe. Cette activité de négoce a été exercée au moyen de 11 bateaux en affrètement à temps, ce qui a représenté 233 voyages en 2013, et d’environ 65 bateaux utilisés sur une base spot .

Charbon

TOTAL a commercialisé 8,5 Mt de charbon sur le marché international en 2013, comme en 2012 et contre 7,5 Mt en 2011. Plus de 80% de ce charbon provenait d’Afrique du Sud. Environ 60% des volumes ont été vendus en Asie, où le charbon est principalement destiné à la génération d’électricité. Les autres volumes sont commercialisés en Europe.

Petcoke

TOTAL commercialise du petcoke produit par le coker de la raffinerie de Port Arthur depuis 2011. Près de 1,2 Mt de petcoke ont été vendues sur le marché international en 2013 contre 1,1 Mt en 2012 et 0,6 Mt en 2011, principalement au Mexique, au Brésil, en Turquie, en Chine, en République dominicaine et dans d’autres pays d’Amérique latine, à destination de cimenteries et de producteurs d’électricité.