Document de référence 2013

Logo TOTAL

Résultats du secteur Raffinage-Chimie

Données opérationnelles pour les résultats du secteur Raffinage-Chimie

Sur l’année 2013, les volumes raffinés sont en baisse de 4% par rapport à 2012 reflétant essentiellement le grand arrêt sur la plateforme d’Anvers, un niveau élevé de maintenance à la raffinerie de Donges, des réductions volontaires de traitement en raison de la faiblesse des marges en fin d’année et la fermeture de la raffinerie de Rome à la fin du troisième trimestre 2012.

Résultats (en millions d’euros) du secteur Raffinage-Chimie

Sur l’année 2013, l’ERMI atteint 17,9 $ / t, soit une baisse de 50% par rapport à 2012. Les marges pétrochimiques sont restées à un niveau élevé, en particulier aux États-Unis.

Sur l’ensemble de l’année 2013, le résultat opérationnel net ajusté du secteur Raffinage-Chimie est de 1 404 millions d’euros en hausse par rapport à 1 376 millions d’euros en 2012.

Exprimé en dollars, le résultat opérationnel net ajusté du secteur atteint 1,9 milliards de dollars, en hausse de 5% par rapport à 2012 alors que les marges de raffinage sont en baisse de 50%.

Cette hausse s’explique d’une part par les effets concrets des plans de synergies et d’efficacité opérationnelle et d’autre part par un environnement de la pétrochimie plus favorable, ayant permis de compenser la forte dégradation des marges de raffinage en Europe.

Par ailleurs, la plateforme intégrée de SATORP en Arabie saoudite a réalisé ses premières expéditions, après la mise en route réussie de ses premières unités.
Le ROACE(1) du Raffinage-Chimie est de 9%, stable par rapport à 2012.

 

(1) Calculé sur la base du résultat opérationnel net ajusté et des capitaux employés moyens au coût de remplacement.