Economie

Un plan significatif de réduction des coûts tout en poursuivant notre stratégie de croissance

Investissements organiques (en milliards de dollars)

  • 2012 : 24
  • 2013 : 28
  • 2014 : 26
  • 2015 : 23-24

Adaptation à la baisse du prix du brut

En 2015, Total sort d’une phase d’investissement intensive, dont le pic a été atteint en 2013 avec 28 Mds$ d’investissements organiques. En 2014, le Groupe a investi 26 Mds$. En 2015, la baisse des investissements se poursuit pour s’adapter à la baisse des cours du pétrole. En parallèle, le budget d’exploration a été réduit de 30% et la réduction des coûts d’exploitation a été renforcée pour atteindre 1,2 Mds$ en 2015, sans jamais compromettre la priorité absolue accordée à la sécurité. Ces mesures, associées à l’accélé- ration du programme de cessions et aux démarrages de nouveaux projets, contribueront à baisser le point mort du Groupe de 40$ par baril. Total réagit ainsi  au contexte sans sur-réagir et poursuit sa stratégie de croissance.

Informations financières
Informations financières 2012 2013 2014
Chiffre d’affaires - en M$ 257 037 251 725 236 122
Résultat opérationnel net ajusté des secteurs d’activité - en M$ 17 153 15 861 14 247
Résultat net ajusté (part du Groupe) - en M$ 15 722 14 292 12 837
Dividende par action - en € 2,34 2,38 2,44
Résultat net ajusté dilué par action - en $ 6,96 6,29 5,63
Dette nette/capitaux propres au 31 décembre - en % 21,9 23,3 31,3
Rentabilité des capitaux moyens employés (ROACE) - en % 15,5 13,0 11,1
Rentabilité des capitaux propres (ROE) - en % 17,7 14,9 13,5
Flux de trésorerie d’exploitation - en M$ 28 858 28 513 25 608
Investissements bruts - en M$ 29 475 34 431 30 509
Désinvestissements au prix de cession - en M$ 7 543 6 399 6 190