L'Afrique, terre de croissance et d'avenir

L’Afrique est la région qui connaît la plus forte croissance économique dans le monde (de 5 à 6 % en moyenne par an). Une dynamique que la crise n’a pas fait ralentir, avec des investissements multipliés par cinq en dix ans. C’est aussi le continent des plus fortes croissances urbaines : la population des villes est passée de 14 % en 1950 à 40 % de nos jours. 

Démographie

2 Mds d’individus d’ici à 2040 : la croissance démographique de l’Afrique génère un gigantesque marché intérieur, devenant le deuxième marché d’investissements en biens de consommation européens à l'horizon 2017.
Source : The Deloitte Consumer Review : Africa, a 21st century view, 2014.

PIB

+ 5,8 % Le produit intérieur brut de l’Afrique continue de croître, en hausse de 4,7% en 2013 et de 5,8% en 2014 (au-delà de la moyenne mondiale de 3%).
Source : The Deloitte Consumer Review : Africa, a 21st century view, 2014.

Téléphonie

880 M d’abonnés en 2014. Le continent africain se classe au 3e  rang mondial, derrière la région Asie-Pacifique et la Chine. D’ici à 2017, 97% de la population africaine serait détentrice d’un contrat mobile, dont 30% sur un smartphone.
Source : The Deloitte Consumer Review : Africa, a 21st century view, 2014

Urbanisation

+ 3,2 % par an : le rythme actuel d’urbanisation du continent africain est le plus élevé au monde (variation moyenne de 2010 à 2020).
Source : ONU-Habitat, L’état des villes africaines en 2014 : réinventer la transition urbaine, 2014.

40 % : Le taux d’urbanisation de l’Afrique, de 40% en 2014, devrait atteindre 50% en 2035 et 58% d’ici à 2050.  
Source : ONU-Habitat, L’état des villes africaines en 2014 : réinventer la transition urbaine, 2014. 

8 villes africaines figurent au classement 2014 des 20 cités émergentes qui devraient concurrencer les métropoles mondiales de Paris, Londres et New York d’ici dix à vingt ans. 
Source : Étude A.T. Kearney, 2014